TOP

Zéro déchet [2/3] : Yute, l’épicerie vrac’ment bien !

Yute, la première épicerie entièrement dédiée au vrac va ouvrir ses portes à Parthenay courant décembre. De quoi ravir amateurs de zéro déchet et de produits locaux. .

 

Tout est parti d’une émission de radio. « On était en train de bricoler dans notre maison », racontent Guillaume Vieira et Lolita Avril, les porteurs du projet. « La radio passait un reportage sur une femme qui venait d’ouvrir une épicerie en vrac. Et là on s’est dit, « et pourquoi on ne monterait pas notre propre épicerie vrac ? » Comme si on se disait « et si on allait à la mer ? » ».

Donner du sens

En réalité, cela fait déjà quelques temps que le couple de trentenaire, installé à Azay-sur-Thouet, s’interroge sur son mode de vie et sur ses projets professionnels. Lolita travaillait dans le secteur social. Guillaume dans l’industrie mécanique. Des métiers qui ne répondaient plus à leurs aspirations. « Je voulais donner du sens à mon travail. On cherchait vraiment un projet qui réponde à nos valeurs, à notre état d’esprit », confie Guillaume.

L’épicerie vrac semble cocher toutes les cases. « A titre personnel, nous sommes déjà dans une démarche de zéro déchet et de consommation minimaliste. On achetait déjà en vrac, on essaye de réduire au maximum nos déchets », explique Lolita. « Mais aujourd’hui, ce n’est pas toujours évident de trouver les commerces qui correspondent à notre mode de consommation ».

Mars 2018, l’aventure commence. Premiers rendez-vous avec la CCI pour Guillaume, immersion dans une épicerie vrac à Poitiers, études de marché. « Au départ, nous envisagions d’ouvrir notre commerce à Bressuire. Mais les études ont montré qu’il y avait de la demande à Parthenay. Et puisque nous sommes originaires du coin, que nous avons tous nos réseaux ici, le choix a été facile ».

Une demande et une attente forte confortée par l’accueil réservé au projet sur les réseaux sociaux.

En trois jours, la page Yute-Epicerie Vrac et locale à Parthenay compte 700 abonnés. « 1 200 aujourd’hui », précise Guillaume. « On ne s’y attendait pas. Il y a un vrai engouement pour consommer autrement ».

En plein Coeur de Ville

Le local est vite trouvé. « Nous avons rencontré le Cœur de Ville qui nous a mis en relation avec Christian de Fonseca, le gérant de la fromagerie La Botte de Paille, qui souhaitait cesser son activité ».

Située place du Donjon, en plein centre-ville, Yute recevra ses premiers clients courant du mois de novembre. Dans la future épicerie, entièrement réaménagée par Guillaume, « on trouvera une grande gamme d’épicerie salée/sucrée en vrac bio et/ou locale », annonce Lolita. « Des produits d’entretien et d’hygiène en vrac liquide qui privilégient les labels, des accessoires zéro déchet, des produits frais, etc. »

Le concept Yute

« C’est un projet de vie, une manière de faire bouger les choses à notre petite échelle »

Le principe est simple. « Il suffira de venir avec son contenant. Une balance sera à disposition pour faire la tare. Les gens paieront ensuite au poids. Nous mettrons aussi des sachets recyclables à disposition ».
Le couple souhaite également proposer des ateliers, « mais cela dans un second temps. On va déjà ouvrir et faire découvrir notre épicerie ».

Pour Guillaume et Lolita, l’épicerie Yute, qui signifie « manger quelque chose » en Amérindien, c’est « une manière de permettre aux gens de se lancer dans la démarche zéro déchet », mais surtout « c’est un projet de vie, une manière de faire bouger les choses à notre petite échelle »