TOP

Les illustrateurs Jean et Zad en visite à l’école

Les enfants des écoles de La Peyratte, Le Tallud, Amailloux, Viennay et Gutenberg à Parthenay ont eu la chance de rencontrer les auteurs- illustrateurs d’albums jeunesse Jean et Zad.

 

Auteurs-illustrateurs, Jean et Zad sont venus à la rencontre des élèves du territoire pour partager avec eux leur univers très éclectique et partager leur passion pour les mots et pour l’imaginaire.

Pas seulement des mots

Des centaines d’enfants de maternelle et primaire ont pu découvrir les histoires de « Cuikomo» , « Papi chocolat », et « L’agneau qui ne voulait pas être un mouton ».

« Didier Jean et Zad sont venus à l’école, ils se sont présentés : ce sont de vraies personnes et pas seulement des mots écrits sur une couverture de livre. Depuis
la rencontre, les élèves sont d’ailleurs plus attentifs à ces noms inscrits sous le titre d’un livre », témoigne Sonia Moine, maîtresse de CP/CE1 de l’école Gutenberg de Parthenay.

« Didier Jean et Zad sont venus à l’école, ils se sont présentés : ce sont de vraies personnes et pas seulement des mots écrits sur une couverture de livre. »

« Ce projet a été mené en classe mais également en APS. Ce prolongement a été l’occasion de travailler ensemble autour du même projet mais avec un axe
différent, présentant ainsi une cohérence dans les activités proposées au sein de l’école.Bien entendu, les élèves qui ont participé à l’élaboration de la boîte à histoires en APS se sont empressés de l’expliquer avec beaucoup d’enthousiasme sur les temps de classe. »

Ce projet illustre le renforcement du dialogue entre les différents acteurs éducatifs au sein de l’école – équipes enseignantes et équipes d’animation périscolaire depuis la mise en place de la réforme des rythmes scolaires.

L’occasion de travailler ensemble

Ces rencontres entre professionnelles nourrissent le projet pédagogique d’un
accueil périscolaire et offrent des partenariats de qualité. Ces projets amènent les animateurs à développer des outils pédagogiques complémentaires à ceux des enseignants.

« Nous remercions d’ailleurs vivement la Médiathèque d’être à l’origine de fabuleux projets tels que l’écriture d’un Kamishibaï ou encore la rencontre avec des auteurs. Ces événements permettent de créer une véritable dynamique dans les écoles et de donner du sens aux apprentissages de la lecture et de l’écriture ! », souligne Sonia Moine.