TOP

Croque la pomme à Allonne !

C’est le printemps ! Et si vous en profitiez pour partir à la (re)découverte du territoire ? HTag vous emmène en balade à Allonne. Prêts pour un concentré de Gâtine ?

Distance : 9,5 km
Durée : 2h30
Balisage : jaune

Rendez-vous sur le parking à proximité de l’église Saint-Pierre. [En début ou en fin de balade, n’hésitez pas à visiter cet édifice roman du XIIe siècle].

Une fois les chaussures de randonnée aux pieds (un vrai confort pour aborder certains sentiers plus humides), démarrez par la rue du Thouet, en direction du cimetière.

Après quelques minutes, premier arrêt au bout de la rue du stade. Prenez quelques instants pour admirer la vue sur le bourg et l’église romane.

Lorsque vous croisez de grands sapins, tournez dans le sentier à gauche. Une fois le stade dépassé, poursuivez jusqu’à une grande barrière. N’oubliez pas de refermer derrière vous et enfoncez-vous sur le chemin.

Une cure de verdure

Inspirez et profitez… du silence comme du chant des oiseaux, des panoramas sur les paysages bocagers comme des touches colorées sur le sentier : stellaires, genêts, jacinthes des bois.

Véritables galeries artistiques, les chemins creux d’Allonne dévoilent des tableaux vivants : charmes champêtres aux racines tentaculaires, parthenaises paissant paisiblement, pommiers aux fleurs rosées naissantes.

Dans ce décor bucolique, l’histoire de la commune se devine. Les lieux-dits traversés (le Plessis, la Grue, etc.) rappellent l’importance de l’élevage sur ce territoire. Cette activité a profondément façonné les paysages, tout comme les pommiers Clochard à la forme « plein vent ».

Très présents dans les haies, ces derniers offraient aux agriculteurs un revenu complémentaire à l’élevage. Aujourd’hui, l’arboriculture représente une activité à part entière sur la commune.

Bientôt la saison des pommes

Actuellement en fleurs, les pommiers apportent une touche aux nuances impressionnistes aux paysages.

Au village du Thouet, faites une pause au bord de l’eau, à proximité l’ancien moulin à eau (attention, il ne se visite pas).

Vous terminerez la randonnée par un bond dans le passé. Après le lieu-dit La Monière, vous rejoignez le GR®34, balisé blanc et jaune, et le chemin des Chaussée aux Ajoncs Belliards. Ce dernier est en réalité l’ancienne « via romana » qui reliait Rom (Deux-Sèvres) à Nantes et réalisée au IIIe siècle.

Pommes, parthenaises, haies, chemins creux et histoire : la balade ravira tous les promeneurs en quête de « concentré » de belle Gâtine.