TOP

Au Tallud, le foot vit son rêve éveillé

Fort de ses bons résultats en juin, le club de football talludéen « Eveil foot » démarre la nouvelle saison plein d’envie et confiant, tout en gardant les pieds sur terre.

 

Que d’exploits sportifs au Tallud en juin dernier. Accession en Régionale 2 pour l’équipe masculine seniors 1, première place de la Coupe Nouvelle Aquitaine pour les féminines U14-U17, victoire des U17 garçons en finale du Challenge 79…

Un beau cadeau d’anniversaire pour le club « Eveil foot Le Tallud » qui célèbre en 2019 ses 50 ans. « C’est sûr, si on s’attache aux résultats sportifs, le club se porte bien », sourit Dominique Moreau, qui assure la co-présidence avec Dominique Clisson.

320 licenciés

Pas question cependant de fanfaronner. « Si on veut poursuivre sur cette lancée, il ne faut pas mollir », prévient Dominique Moreau. « Il faut continuer à se structurer ».

L’association sportive compte aujourd’hui 320 licenciés, répartis dans 18 équipes, « allant des petits jusqu’aux seniors ». Des chiffres plutôt impressionnants pour une commune de 2 000 habitants.

Au Tallud, l’Eveil foot est bien plus d’un club sportif. « Nous avons un vrai rôle social. Le club participe à la dynamique de la commune », estime le co-président.

Autour des joueurs, c’est tout un microcosme qui s’affaire. 24 encadrants assurent les entraînements et le coaching. Des bénévoles issus des rangs des joueurs, des parents, mais également « un employé à mi-temps, Théo Bloch, qui gère notamment l’école de foot, et un BPJEPS, Corentin Desnoues ».

Un réel engagement

 » Le meilleur recrutement que l’on peut avoir, c’est de garder nos joueurs « 

Le tout coordonné par une équipe de 25 dirigeants, répartis dans sept commissions. « Il y a un réel engagement de leur part pour la vie du club pour avoir un budget (133 000 euros) équilibré, trouver des sponsors, organiser des manifestations, etc. On ne remercie jamais assez les bénévoles. »

Première priorité pour la saison 2019-2020 : « renforcer l’école de football pour assurer la pérennité du club. Le meilleur recrutement que l’on peut avoir, c’est de garder nos joueurs », assure Dominique Moreau.

Féminines : effet Coupe du monde

Autre chantier, le renforcement des équipes féminines. « Nous avons bénéficié d’un effet Coupe du monde féminine, surtout chez les petites », indique Sylvain Souchet, entraîneur des U14-U17 féminines. « On aimerait aussi créer une équipe U11-U13, mais il nous manque quelques joueuses ». Quant aux équipes U14-U17 et seniors, « nous sommes toujours à la recherche de nouvelles recrues. Ce sont de très bons groupes et l’ambiance est bonne ».

C’est en tout cas l’avis de Lilou, 16 ans. Elle pratique le foot depuis 9 ans. « Je suis arrivée il y a un an dans le club. Il y a un bon esprit et les filles veulent toujours la victoire. Je suis fière d’être dans leur équipe ». Avis aux amatrices donc, il y a des places à prendre !

Chez les garçons, Dominique Moreau espère bien valider la montée de l’équipe 1 senior en Régionale 2. « Le début de saison est réussi, mais il faut garder les pieds sur terre ». Quant aux autres groupes seniors, « ils ont la possibilité de faire de belles choses ».

A l’Eveil foot, l’année 2019-2020 s’annonce prometteuse. Avec un mot d’ordre, « que tout le monde s’y retrouve, à l’image de notre devise : Plaisir et ambitions ! ».